L’expérience de la nature ou l’éveil des sens

La Forêt Noire est une destination attirante et aimée des vacanciers et visiteurs, avec ses forêts étendues, ses sommets lumineux offrant de magnifiques perspectives, les mystérieux lacs Kar et ses vallées romantiques.

La Forêt Noire, le plus grand parc naturel d’Allemagne

On y trouve des paysages idylliques dignes des plus belles cartes postales : des habitations isolées, qui se blottissent avec leurs grands toits sur les versants des prairies, des lacs paisibles, des tourbières endormies et des gorges que l’on dirait tirées tout droit des récits romantiques.

Tandis que la partie sud de la Forêt Noire se caractérise par les hauts sommets et offre des vues grandioses sur la chaîne des Alpes suisses, la partie nord présente de magnifiques paysages forestiers et des vallées oniriques. Le long du Rhin se succèdent des paysages de vignes de renommée, avec le Markgräferland, le Kaiserstuhl et l’Ortenau, dans lesquels mûrissent des vins d’exception.

Des paysages devenus rares confèrent à la Forêt Noire son image de diversité. Le paysage est marqué par des siècles d’exploitation paysanne c´est grâce à cela que la Forêt Noire garde son caractère authentique. La Forêt Noire est désignée,dans son ensemble, en tant que parc naturel – il est d’ailleurs le plus grand d’Allemagne.

Eveillez vos sens avec les rangers

Faire l’expérience de cette nature en faisant intervenir tous ses sens – c’est possible - notamment sur le sentier d’expérience de la nature et au cours de randonnées avec des guides, des rangers et des gardes forestiers. Les sentiers d’expérience et d’enseignement permettent d’acquérir des connaissances et de se familiariser avec l’eau et l’énergie, la culture et l’histoire, la nature locale et l’exploitation du sol. De nombreux sentiers montrent de façon ludique comment l’expérience de la nature et de l’environnement peut faire s´éveiller tous nos sens.

Des rencontres avec des animaux et d’impressionnantes expériences de la nature enthousiasment les randonneurs et les personnes qui font une excursion, par exemple au cours d’une excursion avec des rangers autour du sommet du Feldberg, ou en cheminant par le sentier du Lothar sur le Schliffkopf. Cette expérience donne une vision de chaos, car le sentier, caillouteux et jonché d’arbres abattus, conduit à travers un morceau de forêt dévasté par l’ouragan Orkan Lothar en 1999, et qui doit désormais se régénérer lui-même.

Dans des paysages particulièrement fragiles de la Forêt Noire les rangers contribuent à maintenir un équilibre entre les besoins des visiteurs et les mesures de protection en faveur des animaux et des plantes. Le Feldberg, la Wutachschlucht et le Schlittkopf font partie des zones les plus sensibles. La Wutachschlucht, romantique et sauvage, compte parmi les itinéraires les plus prisés de la Forêt Noire, notamment du printemps à l’automne.

Sur le Ruhestein de la Schwarzwaldhochstrasse et sur le Feldberg dans la haute Forêt Noire, les centres de protection de la nature invitent les visiteurs à rencontrer des animaux et des plantes rares. En discutant avec les randonneurs, les promeneurs, les amateurs de Mountainbike et les skieurs, les rangers s’efforcent d’éveiller la sensibilité des visiteurs de ces sites naturels uniques.

Bien sûr, l’image de la Forêt Noire est avant tout associée aux bovins qui paissent dans les prairies. Contrairement à l’Allgäu ou au Friesland, on rencontre moins les espèces noires et blanches ou à robe claire, mais plutôt la race plus rare des Hinterwälder, et ce surtout dans le sud de la Forêt Noire.

La faune et la flore…

Le ver de terre badois appelé « Lumbricus badensis » est un animal particulier. Il vit essentiellement autour des Belchen. Sa longueur peut atteindre 60 centimètres et la profondeur de son refuge, plus de 2,5 m. Il est possible de rencontrer des lynx en Forêt Noire car ceux-ci ont été réintroduient il y a une dizaine d´années. Il reste cependant très difficile de l´apercevoir car c´est un animal qui se cache.

Les lynx de la Forêt Noire n’ont aucun lien de parenté avec les lynx de Reinecke. Il s’agit d’une race de chevaux dont on ne pouvait se passer pour les travaux des champs dans des terrains difficiles. Cette race vigoureuse doit son nom à sa crinière flamboyante et à son pelage brun qui tend vers le roux. On les utilise aujourd’hui encore dans les coteaux les plus difficiles pour porter le bois. C’est à St. Märgen, en haute Forêt Noire, que sont élevés les plus célèbres lynx de la Forêt Noire. Les amateurs de chevaux ne doivent sous aucun prétexte manquer la procession à cheval de St Eulogius à Lenzkirch qui se déroule en juin et la fête du cheval de St. Märgen en septembre., où tout tourne autour des lynx de Märgen.

On peut bien sûr approcher les animaux de plus près au cours de vacances à la ferme. Vaches, brebis et chèvres ne donnent pas seulement du lait ou de la laine, ils permettent également la préservation du paysage. Sans eux, la Forêt Noire retournerait à l’état de véritable « forêt noire ». Sur les coteaux de Bernau ou dans le Todtnauer Ferienland, on peut admirer la façon dont les bovins désherbent les pentes les plus raides.

Les oiseaux qu’on voit rarement en liberté en pleine nature sont les attractions du parc aux oiseaux de Steinen du côté de Lörrach, ainsi que dans le parc de loisir de Löffingen et dans le Steinwasenpark dans les environs de Fribourg. Enfants et adultes peuvent, au cours d’une démonstration de rapaces, voir évoluer des aigles et des grands-ducs au dessus de leurs têtes et entendre le bruissement de leurs ailes larges de plusieurs mètres au dessus de leurs têtes.

… parfois insolite

Aussi difficile à croire que cela puisse paraître, on peut également trouver en Forêt Noire des chameaux et des autruches. C’est à St. Pierre, dans les environs de Fribourg, que l’on trouve le plus grand oiseau du monde. C’est là que vivent des autruches au cou bleu, hautes de deux mètres, dans une cour vieille de 300 ans. A Rotfelden, plus de 60 chameaux de la Forêt Noire se prélassent sur les flanc de colline. Plus besoin d’aller dans le désert pour monter à dos de chameau !

Pour obtenir une brochure contenant les informations relatives aux communes participantes, contacter la Schwarzwald Tourismus GmbH (STG), Heinrich-von-Stephan-Str. 8b, D-79100 Freiburg, Tél. : +49 761 89646-93, Fax : +49 761 89646-70, www.schwarzwald-tourismus.info

Vous trouvez des photos gratuites sur la page internet : www.presse.schwarzwald-tourismus.info

blank

Copyright

© Erich Spiegelhalter/ Schwarzwald Tourismus

Bitte melden Sie sich an um Pressebilder herunterzuladen!  hier gehts zur Anmeldung »
blank

Copyright

© Belchenland Tourismus

Bitte melden Sie sich an um Pressebilder herunterzuladen!  hier gehts zur Anmeldung »